Aller au contenu

Pourquoi investir dans des startups en 2024 ?

startup rendement

Une startup peut aussi bien connaitre une croissance exponentielle qu’un échec fulgurant. En ce sens le crowdequity ou financement participatif en actions, fait partie des investissements à risque. Il n’en reste pas moins que ces jeunes entreprises innovantes restent attractives pour les investisseurs. Alors, pourquoi investir dans une startup : Rendement, investissement responsable, réduction d’impôt, diversification… Nous allons voir que malgré le risque élevé, investir dans une startup est à la portée de tous !

Investir dans une startup pour capitaliser   

Investir dans une startup promet un rendement élevé et donc un gain important pour l’investisseur. En effet, parmi les placements sur le moyen terme, le crowdequity a un potentiel infini. En devenant actionnaire d’une startup, vous pouvez espérer une plus-value à la revente. Cette performance est possible pour les raisons suivantes :

  • Le caractère innovant des jeunes sociétés : C’est bien connu, les startups sont souvent à l’avant-garde de la technologie et de l’innovation. Il n’est pas évident d’anticiper avec certitude la réussite ou le véritable potentiel des jeunes entreprises, mais si leurs chiffres d’affaires explosent, le gain pour les investisseurs aussi.
  • Une croissance exponentielle : Une des particularités d’une startup est son potentiel de croissance important en comparaison aux entreprises plus anciennes. Par conséquent, leur valeur peut augmenter très rapidement en peu de temps.
  • L’investissement dans la Recherche et Développement (R&D) : Les startups investissent dans des solutions d’avenir, respectueuses de l’environnement. En ce sens, leurs produits et services innovants sont une vraie valeur ajoutée.

Comme le définit si bien Steve Blank, entrepreneur renommé de la Silicon Valley : « Une startup est une organisation temporaire à la recherche d’un business model industrialisable et permettant une croissance exponentielle ».  Autrement dit, ces jeunes sociétés offrent un retour sur investissement important en cas de réussite.

Mais attention, investir dans une startup promet un potentiel rendement élevé, mais le capital n’est pas garanti. En effet, n’oubliez jamais un des principes de l’investissement : Rendement rime avec risque !

Investir dans une startup pour diversifier ses placements 

En matière d’investissement, la règle d’or est la diversification des placements. Cela consiste à diversifier son portefeuille de gestion en allouant une part du capital à différents actifs (immobilier, bourse, fonds euros…).

En effet, diversifier les investissements permet de réduire le risque et de booster la performance de son portefeuille. Ainsi, il convient d’équilibrer les placements risqués et volatils avec des placements plus sécurisés comme le fonds euros ou l’immobilier.

Dans cet objectif de diversification, il est donc intéressant d’investir dans une startup pour optimiser le rendement de ses investissements. La prise de risque est alors limitée car vous ne placez qu’une partie de votre capital.

Investir dans une startup pour défiscaliser

Afin d’inciter les Français à investir leur capital dans des startups, le gouvernement a instauré le dispositif IR-PME (loi Madelin). En contrepartie de cet investissement, il est possible de bénéficier d’une réduction d’impôt. Et bonne nouvelle, la loi de finances 2024 prolonge le dispositif !

Par conséquent, à partir du 1er janvier 2024, les contribuables peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt de 30% sur le montant des sommes versées au capital d’une start-up. Le total de l’avantage est limité à 50 000 € de réduction d’impôt sur la période du 1er janvier 2024 au 31 décembre 2028.

Ainsi investir dans une startup permet de défiscaliser et mécaniquement de booster le rendement de son placement.

Attention, il s’agit d’une réduction d’impôt et non d’un crédit d’impôt. Autrement dit, si le montant de la réduction d’impôt est supérieur au montant de vos impôts, l’excédent ne vous sera pas remboursé. D’autre part, la réduction d’impôt IR-PME rentre dans le plafonnement des niches globales de 10 000 €.

Bon à savoir : Il est possible d’investir dans une start-up et donc d’acheter des actions non cotées via un PEA (plan épargne en action). Cette enveloppe fiscale, plafonnée à 150 000 €, permet de bénéficier d’avantages fiscaux au bout de 5 ans de détention. En effet, vous êtes exonéré de l’impôt sur les revenus applicables aux dividendes, intérêts et plus-values. Vous ne serez donc redevable que des prélèvements sociaux au taux de 17,2%. Attention, ce n’est pas cumulable avec le dispositif IR-PME !

Investir dans une start-up pour soutenir des projets à Impact

Au-delà, de l’aspect financier et du rendement, investir dans une start-up c’est aussi participer à l’innovation, à la transition écologique et au plein emploi !

En effet, financer une start-up c’est aussi financer l’économie réelle. Autrement dit, c’est investir dans des femmes et des hommes, et des projets qui vous tiennent à cœur.

Ce sont généralement des entreprises à impact positif sur le monde. Elles proposent des solutions à des problématiques sociales, sociétales ou environnementales pour un investissement responsable. Cela peut-être aussi bien dans les domaines de la santé, de la transition énergétique ou encore des nouvelles technologies dans le respect des critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

Quelles sont les risques d’investir dans une startup ?

Rendement et risque vont de pair, et investir dans une start-up n’échappe pas à la règle.

Par conséquent, le risque majeur est la perte en capital en cas d’échec de l’entreprise. Malgré leur potentiel, le risque d’échouer existe bel et bien. Vous devez donc être conscient que vous pouvez perdre tout ou partie de votre capital.

D’autre part, votre épargne est bloquée pendant plusieurs années. Vous devez être patient et attendre une cession ou une entrée en bourse pour récupérer le capital investi ainsi que les éventuelles plus-values en cas de succès. D’autant que les bénéfices générés par la startup sont généralement réinvestis et non distribués aux investisseurs.

C’est pourquoi il est important de diversifier ses placements et de toujours conserver une épargne de précaution pour les imprévus.

Investir dans une start-up : L’essentiel à retenir !

Investir dans une start-up, c’est la promesse d’un rendement performant en contrepartie du risque de perte en capital. Mais ces jeunes entreprises offrent aussi l’opportunité aux investisseurs de donner du sens à leur épargne. En effet, le capital-risque est une classe d’actif permettant de réaliser des investissements responsables et de participer à l’économie réelle.  

Mais le crowdequity reste un placement risqué pour lequel vous devez définir votre profil investisseur et votre aversion au risque. En effet, un investissement doit correspondre à vos objectifs et horizons de placement.

FAQ :

Comment investir dans une startup ?

Investir dans une startup revient à détenir des actions ou des parts sociales. Autrement dit, les investisseurs deviennent associés de l’entreprise en direct ou via une holding. Ce financement est indispensable pour la croissance des startups. En contrepartie, les investisseurs prennent une participation au capital de l’entreprise. Les plateformes de financement participatif comme Sowefund permettent d’investir facilement dans des startups à fort potentiel rigoureusement sélectionné.

Qu’est-ce que le crowdequity ?

Le crowdequity ou « financement participatif en actions » est un type de financement participatif dans lequel des investisseurs apportent des fonds à une PME ou une startup. En contrepartie, ils deviennent actionnaires et perçoivent une part des bénéfices et/ou une plus-value à la revente.

Laisser un commentaire